Ce site n'est plus d’actualité. voir :
http://www.cedricmicchi.com
Etymologiæ #1, vue de l'exposition


Avec Etymologiæ, Cédric Micchi approfondit ces recherches autour de l’écriture des nouveaux médias. Dans sa volonté de comprendre et de maitriser cette langue, il s’est créé un fond de 1500 smileys, qu’il a ensuite classé pour créer un répertoire « alphabétique ». Pour l'exposition Etymologiæ #1, Il a souhaité présenter, un échantillon de ce classement (env. 300 émoticônes). Il est parti du constat que cette langue « vulgaire » se plaçait dans la continuité logique de l’histoire de l’écriture. En effet, le système des émoticônes est pour lui un retour vers l’écriture idéographique. On pourrait ainsi voir l’évolution de l’écriture en partant, sommairement, du cunéiforme (pictogrammes) vers les idéogrammes (ex. hiéroglyphes, système chinois) puis l’écriture  alphabétique et ce pour aboutir aujourd’hui à une alliance de l’écriture idéographique et alphabétique comme on peut le voir sur des tchats.
Cédric Micchi voit le développement de ce langage non comme une régression mais comme une évolution possible de l’écriture. Il n’a pour ambition de répertorier la totalité des émoticônes existant mais de comprendre ce nouveau langage pour l’exploiter de manière littéraire et plastique.
Il se donne pour cela les moyens que sont la vidéo, l’installation, le son et l’écriture elle-même ; jouant ainsi de la tension qui existe, dans le domaine des nouveaux médias, entre communication, expérience et esthétique.

Etymologiæ #1, vue de l'exposition

Etymologiæ #1, vue de l'exposition

Etymologiæ #1, vue de l'exposition

Etymologiæ #1, vue de l'exposition