Ce site n'est plus d’actualité. voir :
http://www.cedricmicchi.com
réalisation d'une "partition" de Flood.

Installation , en deux groupes confrontés, des éléments suivant:
 
vidéo à partir d'un logiciel de lecture automatique (image et son)



Un théâtre pour voix.

Reprendre Flood, le livret, et transposer cette oralité de l’écrit.

Un théâtre sans corps.

Donner une voix à un langage fait pour l’écran.

Performance sonore. Poésie sonore.

L’oralité d’une langue quand elle est constituée d’émoticônes qui ont valeur de mot, comment les transposer ?
Quand le regard pointeur, moment où l’on parle Vers quelqu’un, est remplacé par un mot et deux points. Où la couleur, dans la typographie d’une phrase, est une intonation.

Où une interprétation humaine, une voix, et le vocal monocorde d’une machine deviennent acteurs.